Le “scriptorium de Saint-Sernin” : un exemple de mise en place d’un atelier d’écriture en grec ancien

Marie Platon, Professeur de Lettres classiques au lycée Saint-Sernin de Toulouse (CPGE)

Mot de passe pour lire la vidéo : antiqdialog

Faire écrire aux élèves un texte en grec ancien ? Quelle drôle d’idée ! L’exercice n’est guère pratiqué au collège-lycée, où l’on privilégie davantage la compréhension « passive » des textes écrits, et il l’est à peine davantage en classe préparatoire, où l’on se limite généralement à proposer aux étudiants quelques phrases de thème afin de vérifier certains acquis morpho-syntaxiques. Mais c’est bien d’écriture libre en grec ancien et non de thème grammatical que nous parlons ici. Les pédagogies actives et les méthodes audio-orales d’enseignement des langues anciennes, qui connaissent un regain d’intérêt actuellement, encouragent pour leur part la prise de parole spontanée et la libre expression des élèves, à l’oral le plus souvent, sur le modèle du cours de langue vivante. Sans aller jusqu’à adopter tous les principes de ces pédagogies « vivantes » – je n’ai pas été suffisamment formée à cela -, j’ai taché de leur emprunter certains exercices qui me semblaient pertinents pour faciliter l’acquisition du vocabulaire essentiel et des tournures idiomatiques de base : beaucoup d’exercices reposent en effet sur la répétition d’une même structure syntaxique à partir d’une phrase-modèle dont on fait varier les termes, ce qui permet à la fois la mémorisation de la construction grammaticale et le remploi systématique du lexique de la leçon. Je me suis donc inspirée de cette démarche pour proposer à mon tour une activité d’écriture dont le support serait non pas une phrase fabriquée pour l’occasion, mais un texte grec authentique, et qui s’ancrerait aussi dans une temporalité plus longue que la durée d’un exercice de grammaire, afin de permettre les reprises, les corrections et les enrichissements au fil des séances.

Pour partager facilement la vidéo : https://pod.univ-montp3.fr/video/0912-le-scriptorium-de-saint-sernin-un-exemple-de-mise-en-place-dun-atelier-decriture-en-grec-ancien/

N’oubliez pas le mot de passe : antiqdialog



Citer ce billet
Flore Kimmel-Clauzet (2023, 9 février). Le “scriptorium de Saint-Sernin” : un exemple de mise en place d’un atelier d’écriture en grec ancien. L'Antiquité en dialogue. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://antiqdialog.hypotheses.org/2231

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search